Category Archives: Le lotus Blanc

1998-2018 : 20 bougies pour le Lotus Blanc

La saison 2018/2019 marque un heureux anniversaire pour notre association. En effet, il y a tout juste vingt ans, l’association du Lotus blanc d’Agny ouvrait les portes de son dojo. D’abord dédiée à la pratique de l’Aïkido, l’association a ouvert il y a quelques années une section de Qi Gong.

Musique pour la pratique

Pratiquer le Qi Gong en musique est agréable et permet de se laisser guider à la contemplation intérieure du mouvement.

Nous vous conseillons deux chaînes Youtube :

L’esprit de l’Aïkido

De nombreux ouvrages sont parus et paraissent sur l’aïkido. S’ils ne remplacent en rien la pratique dans le dojo, ils permettent néanmoins de découvrir l’histoire de l’aïkido, de poser ses principes philosophiques, d’aborder ses principes techniques et de permettre une réflexion sur la pratique.

Pour le pratiquant débutant, nous vous conseillons la lecture de « L’esprit de l’aïkido, le véritable sens de la pratique » (paru chez Budo éditions, les éditions de l’Éveil, 1998, 141 pages). Cet ouvrage a été écrit par Kisshômaru Ueshiba (1921-1999), troisième fils de Morihei Ueshiba (fondateur de l’aïkido) ; en 1948, il fut nommé́ par son père directeur technique de l’Aikikai Hombu Dojo (centre mon

Début des cours du mercredi le 4 avril

Nous sommes heureux de vous informer de l’ouverture d’un nouveau créneau horaire pour les cours de Qi Gong : le mercredi, de 18 h. à 19 h. Ce créneau sera effectif à partir du mercredi 4 avril.

Les huit pièces de brocart

Le Ba Duan Jin ou Huits pièces de brocart est une série très classique de Qi Gong en mouvement. Selon la légende, Bodhidharma l’aurait élaboré vers le Ve siècle au monastère Shaolin. Au XIIe siècle, le général Yue Fei le développa pour améliorer la santé de ses soldats.

Selon le Centre de gestion du qigong pour la santé relevant de l’Administration nationale chinoise de la culture physique et du sport, on ne sait pas par qui ni quand a été créé le Ba Duan Jin mais des illustrations découvertes dans le tombeau des Han (206 av.J.-C – 220 apr.J.-.C) montrent qu’au moins quatre mouvements ressemblent aux postures du Ba Duan Jin.